SFC BAILLY NOISY-LE-ROI : site officiel du club de foot de Noisy-le-Roi - footeo

Devenir arbitre : pourquoi pas ?

15 novembre 2018 - 21:25

Notre club a besoin de 3 nouveaux arbitres pour compléter son effectif d’ici la fin de l’année.

Notre club a besoin de 3 nouveaux arbitres pour compléter son effectif d’ici la fin de l’année.

 

Si tu es sportif, courageux, responsable, passionné et engagé, alors, il n’y a pas à hésiter !

 

 L’arbitre symbolise l’autorité sur le terrain. Garant des lois du jeu et de l’équité sportive, des valeurs de tolérance et de fair-play. Dans son club, il doit être engagé pour diffuser et mieux faire connaître les lois du jeu auprès des joueurs.

 

 Comme tous ceux qui évoluent dans le football, les arbitres aiment profondément leur sport même s’ils ont pris un chemin difficile. La passion est le moteur de leur dévouement, qui leur permet de s’accomplir en tant qu’un homme ou femme.

 

L’arbitre n’est pas uniquement un censeur, il est nécessaire pour structurer le jeu et rendre les matches conviviaux et agréables à suivre.



Nous pensons qu’un bon arbitre est un arbitre qui sait faire la part des choses entre l’esprit à la lettre et l’esprit du jeu, qui sait communiquer et expliquer le cas échéant, les décisions qui pourraient être incomprises. L’arbitre est un homme, il peut se tromper et doit l’accepter. En revanche, il est aussi un décideur qui ne peut contenter tout le monde, l’essentiel est qu’il soit juste. Un arbitre qui progresse est un arbitre qui se remet en question.

  

Comment devenir arbitre au SFCBN ?


 Tu peux t’inscrire dès l’âge de 15 ans auprès du Président de club, Jean-Jacques Lenaff ou du secrétariat.


 Tu suivras  une formation théorique et pratique sur les lois du jeu au niveau du département. Puis, tu passeras un examen théorique sur les lois du jeu. Enfin,  en tutorat avec un arbitre officiel, accéder à la partie pratique en arbitrant une rencontre ou en jugeant la touche.

 

En dehors des qualités physiques élémentaires, un arbitre doit également faire preuve de courage. Il s’agit d’une qualité qu’il possède déjà et qui va être étoffée par celui-ci pour résister aux pressions diverses, afin de prendre des décisions justes et équitables quelles que soit les circonstances.

 Si tu ne te sens pas appelé, parles-en autour de toi, d’autres, garçons ou filles, pourraient l’être.

 

« Tous, quel que soit le niveau de compétition, méritent notre plus grand respect, car arbitrer nécessite de grandes qualités sportives et humaines », souligne Noël Le Graët, président de la FFF.

 

Contact : secretariatsfcbn@gmail.com

Commentaires

SUIVEZ-NOUS

                      

SITES LES PLUS VISITÉS

Semaine du 26 novembre au 2 décembre

up.gif  Yvelines : 2ème sur 216

up.gif  Paris Ile-de-France : 15ème sur 1 263

up.gif  France : 359ème sur 14 368